Bonjour les Ami(e)s
Moi c’est Laurent et vous, vous êtes sur 30centimes.com
Aujourd’hui, dans ce deuxième épisode je vais vous présenter qui je suis et ce que je fais.
Donc, je m’appelle Laurent Habrard, j’ai 45 ans, et je suis paysan depuis 21 ans date à laquelle
j’ai repris l’exploitation de mes parents.
Une exploitation située à Gervans, petit village près de Tain l’Hermitage dans la Drôme,
et une exploitation composée de 15 hectares de vignes en bio depuis maintenant 11 ans,
et de 4 hectares en abricotiers en agriculture biologique depuis 2 ans.
Je suis aujourd’hui extrêmement fier et heureux d’être paysan et cela malgré un énorme scandale
qui va toucher la partie arboriculture de mon métier.
Un énorme scandale qui va impacter mon travail mais qui va aussi vous impacter Vous en tant que consommateur
et un énorme scandale que j’aurais l’occasion de vous présenter dans le troisième épisode de cette série.
En attendant, je vous dis à bientôt
Tchao !!!

Il convient, dans ce second épisode, de me présenter.
Je suis Laurent Habrard, j’ai 45 ans et je suis paysan dans un joli petit village dans la Drôme. Gervans est situé au bord du Rhône, dans les Côtes du Rhône septentrionales. Car en effet, la majeure partie de mon exploitation est composée de vignes en appellations Crozes-Hermitage, Hermitage et Saint-Joseph. Si cela vous intéresse, je vous invite à visiter mon site internet relatif à mon domaine viticole en cliquant ici.
Mon exploitation agricole est aussi composée de 4 ha de vergers plantés en abricotiers Bergeron. C’est cette activité arboricole qui est présentée ici.
L’exploitation est familiale puisque je suis la 5ème génération à œuvrer au sein de ce monde agricole. Mes parents sont encore près de moi et me soutiennent avec le plus grand plaisir. Kévin et Sylvain sont mes deux salariés permanents. Ils sont à mes côté pour mener à bien les travaux des vignes et des vergers. Depuis avril 2019, Marion nous a rejoint pour prendre en charge la partie administrative de l’exploitation.

A mon installation, l’exploitation comportée 12 ha de vergers en abricotiers Bergeron aussi. En effet, il y a 15 ou 20 ans, l’arboriculture était une filière très intéressante. La valorisation des fruits était à cette époque importante car les charges de production étaient moindres en rapport à celles constatées aujourd’hui. De plus, les prix de vente moyens étaient beaucoup plus hauts que ceux que nous subissons à l’heure actuelle. Mais j’aurais l’occasion de revenir sur ce point dans un article ultérieur. Quoiqu’il en soit, au moment de prendre en charge l’exploitation, j’ai décidé de me décharger d’une bonne partie des vergers afin de me concentrer sur le vignoble.
Néanmoins, il me reste encore 4 ha d’abricotiers Bergeron. Une plus petite surface qui me permet de proposer une nouvelle approche de la production et de la commercialisation. Je veux parler de la cueillette à la ferme d’abricots mûrs sur les arbres. Ceci est le sujet unique de ce site.

Pour compléter la présentation de l’exploitation, je dois vous parler de l’agriculture biologique que nous avons entrepris il y a 11 ans pour la partie viticole du domaine. La conversion en agriculture biologique a commencé en 2018 pour les vergers. Sans oublier l’univers de la biodynamie que la curiosité nous pousse à nous y intéresser depuis 2018. Un nouveau monde à explorer…

Enfin, je suis très heureux de pouvoir vous proposer cette cueillette à la ferme et ainsi proposer un autre modèle de société et de consommation qui correspond un peu mieux à mes idéaux. Je serais aussi plein de joie de pouvoir vous accueillir au milieu de mes vergers pour profiter ensemble du don de DAME NATURE…