Bonjour les Ami(e)s.
Moi c’est Laurent,
et vous, vous êtes sur 30centimes.com.
Aujourd’hui nous allons voir comment va s’organiser la cueillette à la ferme.
C’est assez simple, il vous suffit pour cela de vous inscrire au “Vent de Récolte”
en notant votre adresse mail sur le site 30centimes.com.
Ainsi, vous recevrez assez régulièrement quelques messages d’information sur la vie de vos abricots.
Et puis, en juillet prochain, vous recevrez un message indiquant la bonne maturité de vos abricots,
ainsi que l’horaire et le jour de la cueillette à la ferme.
Il vous suffira alors de venir directement au verger pour cueillir vos abricots qui,
je le répète, seront mûrs sur les arbres et vendus à seulement 90 centimes le kilo.
Je vous remercie de votre confiance et vous remercie aussi de bien vouloir diffuser
l’information à tout votre entourage pour être le plus nombreux possible lors de cette cueillette à la ferme.
je vous dis à bientôt
Tchao !

Dans ce huitième et dernier épisode, je vous présente rapidement comment la cueillette va se dérouler. Mais avant, pour recevoir des nouvelles de vos fruits et aussi, et surtout, toutes les recommandations pour venir cueillir vos bons et beaux abricots, vous devez OBLIGATOIREMENT adhérer à 30centimes.com et à son vent de récolte.
Pour cela, rien de plus simple. Cliquez sur le lien ci-dessous “Je veux adhérer”.

N’oubliez pas aussi de partager l’info autour de vous afin d’être les lus nombreuses et les plus nombreux pour montrer comment les producteurs et les consommateurs peuvent se retrouver pour enfin partager ensemble des valeurs authentiques et prifitables aux deux parties.

Nous voici au 7ème épisode de la série 30centimes.com.
Dans les épisodes précédents nous avons fait le constat de la situation dramatique dans laquelle se situe l’arboriculture. Nous avons vu aussi comment le consommateur se retrouve à acheter trop cher des abricots trop vilains. Et enfin, je vous ai fait la promesse de vous proposer des fruits de qualité à un prix de 90 centimes.

Aujourd’hui, je vous parle de la cueillette à la ferme qui me paraît être le moyen idéal pour enfin changer les choses et donner espoir aux arboriculteurs et donner enfin des fruits digne de ce nom à un prix raisonnable aux consommateurs.

La vente directe et les circuits courts sont sans contestation les meilleurs moyens de mise en relation des producteurs et des consommateurs. Ce sont des systèmes durables où presque tout le monde seront gagnants.